Biographie

Introduction…

‘Ni d’Orient ni d’Occident’, Rana Gorgani est née en Allemagne d’une mère iranienne et d’un père Kurde. Elle a ensuite grandi en France, où elle vit toujours aujourd’hui.

Fascinée depuis son plus jeune âge par la culture persane, Rana a eu la chance de grandir dans une famille très impliquée dans les arts et d’évoluer dans un environnement où musique et poésie étaient omniprésentes.

Adolescente, elle fait ses premiers pas en tant que comédienne. Elle consacre ses études au théâtre, intégrant le prestigieux Conservatoire de Paris 20eme. Elle poursuit en enseignant le théâtre et en jouant dans diverses pièces, travaillant pendant quelques années avec une variété de publics de tous âges. Elle concentre ensuite son travail autour de personnes handicapées, lui permettant de développer un moyen de transmission accessible à tous.C’est au cours d’une des représentations de la pièce «Le Secret Espoir de Tchoul», une histoire centrée sur la musique traditionnelle kurde et iranienne et les instruments du Moyen-Orient, que Rana trouve sa véritable vocation. La pièce comporte une danse persane que Rana présente avec grâce. Bien qu’elle interprète son rôle de comédienne avec talent, c’est de cette danse que se souviendra le public.

C’est ainsi qu’elle décide de tout abandonner, notamment son travail en tant que comédienne et enseignante de théâtre, et commence à voyager en Iran.

 

 

Authenticité & Creativité

En voyageant en Iran, elle découvre le Daf, un grand tambour persan, et commence à apprendre à jouer de cette percussion sacrée pour les rituels soufis kurdes. Elle perfectionne son jeu régulièrement auprès de différents maîtres en Iran.

Elle se familiarise d’instinct avec cette spiritualité qui résonne comme une inspiration et reflète son travail artistique. Enfin, à l’âge de 24 ans, Rana se consacre entièrement à la danse.
Après de nombreuses années de voyage et d’apprentissage en Iran et dans ses pourtours, Rana maîtrise les danses iraniennes et voisines.

En 2009, elle fonde la compagnie “l’Oeil Persan”, la première compagnie à mettre au premier plan les danses traditionnelles du monde persan en Europe.
Pour approfondir sa connaissance de la danse, elle a obtenu un master en ethnomusicologie et l’anthropologie de la danse à l’Université de Clermont-Ferrand, et continue son travail de recherche au sein du peuple Qashqa’i, l’une des nombreuses tribus nomades d’Iran.

 

En tant qu’artiste chorégraphique, mes voyages, rencontres et expériences sont une nourriture pour mon âme.
Mes créations évoluent constamment, m’attachant à rester dans la perception dans tous ses formes, avec spontanéité et  générosité. Aujourd’hui, je m’implique principalement dans ce que j’ai appelé «l’expérience soufie». 

Les frontières disparaissent, l’Est et l’Ouest se confondent pour former le cercle au sein duquel le Soi, les Autres et l’Amour ne sont qu’UN. »

 Rana Gorgani

 

Interviews

 

 

Découvrir le site officiel de Rana Gorgani